Veuillez noter que désormais, l’adresse https://www.patrice-blanc.com redevient l’adresse officielle du site en version sécurisée. L’adresse « http://luthier-guitare-patrice-blanc-nantes.fr » est désormais obsolète mais si vous la gardez en favoris (ce que je vous déconseille) elle vous redirigera naturellement vers la nouvelle adresse.

L’adresse du blog : https://www.lutheriepatriceblanc.wordpress.com vous redirigera vers un nouveau blog sans publicités et acceptant les vidéos, ce qui nous permettra (enfin!) de mettre des sons et des démonstrations en ligne. L’adresse de ce nouveau blog est https://blog.patrice-blanc.com, et comme pour le site, si vous conservez dans vos signets l’ancienne adresse, (toujours déconseillé) vous serez naturellement dirigés vers le nouveau blog. Laissez- moi quelque temps pour me familiariser avec la nouvelle ergonomie et en attendant je passe ces dernières news par le média WordPress que j’utilise depuis 7ou 8 ans.

Parmi les news de ces derniers temps, j’ai le plaisir de vous annoncer le retour des basses Patrice Blanc , je ne parle pas des Série B ou NEVA des années 90’ , mon travail actuel étant tourné vers les instruments aux origines de la musique américaine, ceux qui ont été les fondements de la musique actuelle : 1/2 caisses et Hollywood body typée Gretsch;ou Gibson, Dreadnought selon les standards Martin, et mes TV-Caster donc, qui ne cachent pas leurs origines non plus.

Cette basse que je présenterai dans les détails dans un prochain article, est une basse Short scale qui reprend les mensurations d’un fameux modèle Fender, avec des particularités qui l’en distinguent. Elle recèle bien des détails techniques et musicaux qui en font une belle petite bête racée, un pur sang qui ne se nommera pas Mustang pour autant.

Comme tous mes modèles, les micros sont fabriqués à l’atelier selon les méthodes originales, avec les matériaux utilisés à l’époque et ils sont modelés de façon à reproduire les sons proches des originaux.

Parmi les nouveautés à annoncer, celle de la création d’un nouveau modèle de guitare acoustique créé à l’instigation d’un client et copain de Grenoble et qui provoque déjà des émules ici à Nantes; toujours dans la veine de mes travaux sur les origines de la guitare américaine, après les modèles Dreadnought, c’est cette fois-ci vers les modèles OM que se porte mon attention.

Chaque nouveau modèle de guitare acoustique commence par des nouveaux plans, un nouveau moule, et de nouveaux gabarits, ce qui explique qu’on ne crée pas de nouveau modèle tous les jours, un moule en lui même étant particulièrement complexe à fabriquer de par la précision qu’il requiert. Certes, on peut en acheter des tout fait sur internet, mais je préfère comme toujours être dès la départ à la base de mes modèles et adapter les moules à mes besoins et habitudes. Contrairement aux modèles « tout faits », les miens sont de plus en plus légers, leur architecture les rend facilement manipulables grâce aux aspérités qu’ils forment, ils se désassemblent en deux parties pour le démoulage et se remontent en toute simplicité grâce à leur piges d’alignement. Ces moules sont réalisés en partie en bois et en partie en résines particulièrement géniales issues de l’industrie navale. Pour en avoir réalisé et utilisé beaucoup , je sais que ces derniers sont les plus sympas à utiliser et à manipuler.

Des moules ergonomiques, légers utilisant bois et résines de synthèse

Prochainement et sur le nouveau blog donc, des bien belles choses à découvrir…

Une réflexion sur “Migration du blog, du site et nouveaux modèles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s