L’ébauche du manche en trois pieces d’érable américain collées en sandwich est maintenant prête à être assemblée, son tenon s’ajuste parfaitement dans la mortaise libérée du corps.

placage-tete-incrustations-nacre-guitares
Je colle la plaque de tête et j’ajuste les débords d’érable sur ses contours.

J’ai ébauché et poncé jusqu’aux finitions le talon du manche car il est trop difficile de la faire une fois le manche collé au corps. Le reste du manche est approché très près des cotes finales, mais je préfère faire les finitions une fois la touche collée et frettage réalisé, car j’ai besoin de ressentir les formes du manche sous la main pour lui conférer un toucher optimal dans toutes les positions.

luthiers-france-taille-manche-main
Pour tailler un manche, j’utilise la plane pour commencer, puis je passe au vastringue et à la râpe à bois, suivi de 4 ponçages successifs.

rape-manche-guitare-luthier-manuel
Une fois le manche collé, je positionne la touche et la colle à son tour. Les bords ne sont pas encore parfaitement ajustés et je finirai lorsque les frettes seront posées et planifiées.
planification-touche-guitare-radius-refrettage
Ça commence à sentir la fin mais non, il y a encore beaucoup d’étapes.
J’effectue une belle planification de la touche sur le simulateur de tension, on pose les nouvelles frettes, suivi de 5 polissages successifs.

frettages-refrettages-guitares-frettes-luthier

A propos de simulateur de tension, j’ai beau l’utiliser en permanence depuis des années, celui-ci continue à me surprendre: sa dernière performance a été d’accueillir une mandoline Gibson A4 de 1918 (sans truss rod) pour y subir une petite rectification de planéité de la touche et un refrettage mandoline en lieu et place des frettes de guitares qui y avaient été installées… Et cette petite chose a été traitée comme une reine! Puissante, pleine de belles basses et de sustain, les américains sont les maîtres de ces instruments qui atteignent là bas des prix de connaisseurs.
frettes-refrettage-gibson-mandoline-bluegrass-
La suite et fin pour bientôt!…

Publicités