Eko restauration

Petite guitare dont la valeur anecdotique et la valeur sentimentale dépassent la valeur marchande, mais après avoir discuté avec son propriétaire qui avait dans l’idée de partir sur de gros travaux de modifications, nous sommes arrivés à la conclusion qu’il était mieux et moins coûteux de la laisser dans son jus.
-D’une part j’ai pu rapidement constater que les hiéroglyphes peints à la glycéro arrivaient à être éliminés avec les produits adéquats sans que le vernis polyester n’y trouve rien à redire, déjà un bon point qui à fait pencher la balance vers une conservation de la laque d’origine.
-Les micros présentaient des problèmes de microphonie: Pas de problème, on a la solution. (voir article « paraffinage des micros ». De plus, changer les micros de cette guitare n’aurait pas changé radicalement sa nature, donc autant économiser sur ce poste.
-Le propriétaire veut en jouer, le refrettage s’impose

Budget alloué: 600,00 €, je pense pouvoir rester en dessous.

20120924-115239.jpg

20121019-175648.jpg
prête à partir…

the strings cleaner

The string cleaner:

20120922-220335.jpg

S’il est bien un accessoire dont je devrais taire l’existence, c’est ce petit appareil.
Lorsque vous reposez votre guitare après avoir bien joué et transpiré sur les cordes, et que vous n’êtes pas du genre à vous embêter avec un chiffon, (ou au mieux le coup de chiffon vous le passez SUR la corde et non pas DESSOUS) il se passe un phénomène assez compréhensible: la corde rouille, eh oui… Et lorsque vous reprenez votre guitare le lendemain ou une semaine après, la rouille qui s’est formée est devenue dure et remarquablement abrasive. Alors sous les doigts en général ça ne se sent pas trop car la partie superieure des cordes étant en contact avec les doigts la pellicule de rouille est plus fine et elle s’élimine assez facilement, mais SOUS la corde alors là c’est le festival!
Pour un peu on pourrait voir les étincelles de la corde usant les frettes… Bon, sans aller jusqu’à là…
Donc si vous remarquez que vos frettes commencent à se creuser d’une manière assez remarquable, pensez que c’est peut-être le signe d’une usure PRÉMATURÉE et non pas d’une usure normale, faites le test, passer un chiffon blanc SOUS les cordes, s’il ressort noir, c’est de la crasse, s’il ressort orange, c’est de la rouille et dans tous les cas c’est pas bon!

Mon petit string cleaner -et c’est là que je commence à perdre de l’argent- va vous faire économiser des cordes et surtout des frettes! Un petit coup de main à choper , deux aller/retour et c’est déjà pas mal d’argent économisé. Il est en micro fibre, connue pour être méchante avec les poussières qu’elle harponne, et l’humidité qu’elle capte. Le string cleaner est lavable (un petit coup de produit vaisselle, séchage une nuit et c’est tout), il fonctionne sur tous types de guitares à cordes acier et certaines basses, (selon l’espacement des cordes entre elles).
Voilà, je tenais à vous le faire savoir, il est dispo en permanence a l’atelier, démonstration gratuite!

Prix public: 12,00€

Allez, photos!

20120922-220357.jpg

20120922-220415.jpg

le paraffinage des micros

Un petit article sur le paraffinage des micros:

Le paraffinage des micros est une solution technique qui permet de résoudre les problèmes de microphonie. La microphonie c’est lorsque le bobinage de votre micro se met à vibrer en fonction de l’environnement sonore et qu’il amplifie non seulement les cordes (ça c’est son boulot) mais tous les bruits, chocs et vibrations que vous entendez. Il peut même entrer en feed-back sur lui même et se mettre à siffler sans que vous ne puissiez rien faire pour l’en empêcher, à part baisser le volume.

Pourquoi un micro se met-il à faire de la microphonie:
Souvent, ce sont les flasques qui tiennent les aimants et autour desquels est enroulé le bobinage qui se détendent. le bobinage se relâche et se met à « battre » ou à vibrer contre les plots aimantés, générant des sons. Les flasques sont en fibre imprégnée ou en plastique, elles peuvent se contracter suite à un gros coup de chaud (fibre) à une dégradation de la matière (plastique). Il faut imaginer aussi qu’un bobinage, aussi fin soit-il , crée par l’accumlation de ses spires, une pression, un écrasement constant et somme toute assez puissant, d’où le fléchissement dans le temps des flasques.

Remède:
En démontant le micro et en le plongeant dans un bain de paraffine liquide (donc chaude) puis en créant le vide dans ce bain de paraffine, on force celle ci à remplir tous les interstices qui se sont créés. En refroidissant, la paraffine se fige et bloque le bobinage. Le problème est réglé.

20120922-183019.jpg
La paraffine encore froide à gauche, ce vieux micro bridge de télécaster attend.

20120922-183041.jpg
La paraffine chaude et liquide, le micro plongé dedans, la pompe à vide actionnée pour retirer l’air.

Coût de l’opération: à partir de 55,00€ selon le nombre de micros et difficultés de montage/démontage/préparation des pièces. Remise globale si le paraffinage à lieu dans le cadre d’un réglage.

Edit du 9/11/2012
La principale raison qui m’a fait choisir un bac électrique avec thermostat pour faire fondre ma paraffine est que je ne supportais pas de faire fondre celle-ci au bain marie avec un tel dégagement de vapeur alors que je passe mon temps à surveiller que l’hygrométrie de l’atelier ne monte pas!
Le mélange de paraffine et de cire d’abeille tel qu’il était utilisé par les pionniers du paraffinage est maintenant remplacé par un mélange qui demande moins de chaleur pour arriver a l’état liquide. C’est celui que j’utilise également.

le nouvel atelier

Alors ce nouvel atelier, c’est quoi?
C’est un local que j’attend depuis trois ans, situé à la pointe Ouest de l’île de Nantes, sur la parking du Hangar à bananes, c’étaient anciennement les bureaux, ateliers et vestiaires du port Autonome Nantes/St Nazaire.
Vide depuis cinq années, il commençait à décrépir furieusement mais après deux mois de chantier, il à meilleure allure.
Composé de six salles d’environ 20m2 chacune, c’est le meilleur atelier que j’aurai eu sur la dizaine que j’ai créé. A vrai dire c’est l’atelier idéal, des pièces lumineuses, toutes très différentes, qui vont du bureau à l’entrepôt en passant par une pièce aveugle, et cette variété fait qu’un atelier de lutherie contenant des activités aussi différentes les unes que les autres, avec des contraintes toutes aussi vastes arrive à s’insérer parfaitement dans cette configuration. Sans compter sa situation exceptionnelle sur L’île de Nantes, face au large et aux Amériques, dans le prolongement de ma conquête de l’Ouest!
Mais j’aurais l’occasion de vous en faire des clichés: de l’atelier, du quartier de la création (mon quartier), des machines de l’île, de l’éléphant, de la maison des hommes et des techniques, du chapidock, des bords de Loire etc etc…

Pas très grand, mais parfaitement à MA taille:
Après avoir créé des ateliers beaucoup plus vastes, je sais que celui ci correspond parfaitement à mes besoins et mes envies, ni trop grand ni trop étroit, chaque chose à sa place et rangement permanent font que je m’y sens parfaitement à l’aise, et les guitares aussi.

Aspiration centralisée:
Avec un aspirateur industriel de récup et quelques bouts de PVC, j’ai pu enfin relier toutes les petites machines à une apiration centralisée, pour mon confort, pour celui des guitares, et c’est un vrai plaisir de travailler dans ces conditions d’hygienne et de propreté. Avec l’âge, j’avoue que je commençais à me sentir un peu pollué par toutes ces poussières de bois exotiques, de vernis, car mine de rien, pendant toutes ces années j’ai quand même fabriqué une bonne trois centaine de guitares dans toutes sortes de bois différents, avec toutes sortes de vernis (cellulo, PU, polyester…) sans compter toutes les guitares sur lesquelles j’ai travaillé et pratiqué toutes sortes de décapages, ponçages complets, revernissages, défonces de micros ou de vibratos. Cela induit également la fabrication de gabarits en médium (matière bien crade en ce qui concerne les poussières) pour tous ces travaux et toutes ces pièces réalisées, bref, vous l’aurez compris, je lève le pied et si je dois encore aller au front, c’est au rythme de la promenade et avec le masque à gaz!

20120922-175332.jpg

Alarme
Eh oui, bien obligé malheureusement, je préfererais vivre dans une société dénuée d’esprit d’avidité et de convoitise. 😉

20120922-175536.jpg

lorsque vous arrivez à ce rond-point, au bout de la ligne droite qui longe le hangar à bananes,vous y êtes presque, contournez le rond-point, longez le bâtiment en brique sur votre droite et de suite après le bâtiment, prenez l’entrée du parking Wilson

20120922-062707.jpg
C’est le bâtiment en brique, l’entrée est la porte bleue qui donne sur le parking Wilson.
L’enseigne est en cours de réflexion