TV-Caster in matt black

Pinstriping is not a crimematblack

 

Corps / Body : 2 pièces en frêne européen / 2 pieces european ash
Manche / neck : 1 pièce en érable américain / 1 piece American Hard maple
Micros / Pickups : Patrice Blanc boutique Single Barrel Old Reserve
Potentiomètres / Pots: CTS
Selecteur 3 positions / 3 way switch : CRL
Jack: Switchcraft
Capacité de tonalité / Tone Capacitor: Sprague
Mécaniques / Tuners : Gotoh
Chevalet  / Bridge : Gotoh
All other metal parts: Gotoh
Engraved Heastock / Neck Plate

L’histoire:
A l’origine, (40′, 50′ & 60′ ) il y avait des jeunes sans budgets et passionnés de vitesse qui travaillaient sur les voitures de série pour en faire des bêtes de courses après les avoir dépouillées, après avoir découpé et rabaissé le toit pour gagner en aérodynamique et bien sûr après en avoir remplacé les moteurs par des big-blocks sur-gonflés.
Une fois la travail terminé, il n’y avait plus de sous pour la déco, et puis vu les risques que couraient les voitures en terme de longévité, il n’y avait aucun interêt à pousser les finitions plus que ça. Elles recevaient donc un rapide coup de primaire (peinture antirouille) le plus souvent noir mat, et finissaient ainsi. Le jantes rouges et les pneus à flancs blancs étaient le « dress code » final de la catégorie, les préparations y répondant recevait alors le nom de « rat ».

Aujourd’hui, le terme « rat » est appliqué à une déclinaison quelque peu exagérée de ces versions d’origine qui cultive un look rouille plus proche de la déco steam-punk que de l’esprit racing natif. Comme souvent, lorsque la décoration prend le dessus sur la fonction, on se retrouve dans une exagération performative qui arrive à satisfaire un public avide de modes et peu  au courant de la véritable génèse.

matblack-det1

Présentée à l’exposition Américan Tour Festival au mois de juillet 2017, cette guitare est arrivée dans sa robe noire mate et équipée de ses pièces patinées mais ne possédait pas sa décoration pinstripée sur la table. C’est la rencontre avec Yann , pinstriper virtuose de Clermont-Ferrand et exposant à ce salon qui a été déterminante pour la finition de cette guitare.
Pour m’être moi-même confronté à cette discipline avec l’espoir qu’un jour je réaliserai mes propres pinstripings à volonté sur mes guitares, j’en ai conclu que, même en persévérant, je serai incapable de produire des modèles de qualité « expo » avant 4 ou 5 ans. D’autant que le petit format d’une guitare demande une précision accrue en comparaison d’un grand format type caisse américaine.

Le Pinstriping:
Le pinstriping est un art qui remonte au XVIII ème siècle aux USA  à l’époque où les nouveau colons-commerçants avaient besoin de faire reconnaitre leurs devantures et rendre celles-ci attractives. Il existait pour cela des artistes de pinceau, spécialisés en lettering (lettrages) , scrolling (volutes)  et autre pinstriping (lignes).
Le pinstriper travaille avec des pinceaux dits « trainards » qui ont pour particularité d’avoir un manche court et une mêche longue, celle ci étant réalisée quasi exclusivement à partir de poils d’écureuils.

matblack-yn1

Les pinstripers les plus virtuoses ne tracent en général qu’un seul repère (souvent la verticale ) de départ et développent leurs lignes à l’improvisation autour de ce repère (d’où l’appellation « freehand pinstriping ». Aucune erreur n’est permise, aucune retouche possible, la symétrie doit être parfaite, mais en observant de très près, on peut se rendre compte qu’aucun des traits n’est régulier et que tout à bien été tracé à la main. Pour avoir observé Yann pendant qu’il faisait le travail, je peux vous garantir que la pression est au rendez-vous, et que j’ai souvent retenu mon souffle avec lui du début à la fin de ses traçages!
De fait, ces artistes apportent souvent la touche finale sur les réalisations de customs tant auto que moto, et certains d’entre eux sont si appréciés qu’on les fait venir de loin pour poser leur pinceaux sur une belle carrosserie tout juste livrée.
Un pinstriping est réalisé par dessus la peinture finale, il n’est pas protégé par le vernis et impose de ce fait un respect naturel quant à sa conservation.
Evidemment, les pinstripings en décalcomanies ou en traçages / masquages, même s’ils sont réalisables, sont totalement proscrits de la discipline sauf si vous voulez faire croire que votre « custom » n’est en fait qu’un « tuning », ce qui serait dommage!

matblack-yn2

Bon, mais une telle profusion d’explications pourrait laisser penser que l’instrument de musique passe en arrière plan et bien sûr il n’en est rien, puisque cette guitare est réalisée en frêne d’Europe, que son manche est un « one piece maple neck » en érable américain sans touche rapportée et équipé d’un truss rod double action.
Entièrement taillé à la main, comme pour toutes nos guitares, ce manche se caractérise par une prise en main très naturelle et c’est évident: tout au long du processus de fabrication, je me laisse guider par les sensations de cette pièce de bois qui évolue dans ma main, de telles sensation ne peuvent pas être produites autrement, de même qu’aucune modélisation n’arrivera à reproduire les sensations d’un ampli à lampes.  Et pour se marier au mieux justement avec un tel ampli, elle reçoit nos micros boutique Single Barrel Old Reserve, fabriqués à l’ancienne, avec des matériaux à l’ancienne.

matblack-pers

Toutes les pièces ont été reliquées par nos soins à l’atelier et ce, afin d’obtenir un résultat cohérent dans la présentation et dans l’esprit hot-rod.

Retrouvez les conditions de vente sur le site à la rubrique « disponibles »

Merci à Yann pour son travail irréprochable / facebook / instagram 

matblack-ar

Publicités

TV Caster in Lincoln Green

Le vert vous va si bien.

tvgreenfull

Corps / Body : Frêne européen des plaines / Européan fields Ash
Manche / neck : Érable américain / American Hard maple
Touche / Board: palissandre indien/  indian rosewood
Micros / Pickups : Parice Blanc boutique Single Barrel VSOP
Potentiomètres / Pots: CTS
Selecteur 3 positions / 3 way switch : CRL
Jack: Switchcraft
Capacité de tonalité / Tone Capacitor: Sprague
Mécaniques / tuners : Kluson
Pièces détachées /Parts : Gotoh

 

 

Un corps évidé (thinline ou hollow-body, bien que hollow-body soit plus approprié aux demi-caisses) à l’avantage de permettre un bon contrôle de la balance et de la richesse tonale d’un corps au format solid body.
Cette technique permet d’utiliser des bois denses , intéressants pour leur fréquences aigües, tout en créant à volonté des couches harmoniques et des basses dont il serait dépourvu « à l’état naturel ». A ma connaissance, il n’existe pas de bois qui, utilisés à l’état massif, arrivent à produire une telle qualité de timbre , c’est donc une version de plus que nous proposons, et pas seulement une coquetterie esthétique ou une décoration. Il va de soit qu’une telle conception à une influence directe sur la prise en main et le confort de jeu.

fond-frene-onde-thinline

Issue de notre réserve de bois stocké depuis des années et rigoureusement sec, c’est une des dernières pièces que je fabrique à partir d’un frêne européen que j’avais acheté entier en 1994. Il présente le belles ondes régulières et la taille et la droiture de cet arbre, sa couleur claire également, indiquaient qu’il avait poussé en plaine, là où ils sont le plus léger. Les frênes d’altitude sont tellement lourds qu’il sont impropres à l’utilisation en lutherie.
Le corps est cerné d’un binding en celluloïd façon écaille, qui, par le jeu de complémentarité des couleurs, se marie à merveille avec le vert Lincoln. C’est ainsi que la recherche d’un bel équilibre visuel nous a conduit à choisir cette même matière pour pickguard, allant même jusqu’à pousser le détail de l’utiliser pour fermer le capot de micro manche.
Le manche en érable américain (j’utilise exclusivement de l’érable américain pour mes solid-bodies) présente lui aussi de très belle ondes profondes, il reçoit une touche en palissandre indien incrustée de repère en blocs façon Fender époque CBS.

touche-inlays-rosewood-blocs

 

Comme pour toutes mes fabrications,  je choisi d’utiliser un truss-rod double action qui permet de régler précisémment la cambrure du manche dans tous les sens (arc ou contre-arc) et assure une garantie de tenue dans le temps qui n’est pas systématiquement avérée sur les traditionnels truss-rods anciens. Pour en avoir beaucoup réparé sur des instruments dignes de collection, je peux assurer que c’est un réel problème en termes de technicité et de coût, et qu’il est vraiment important d’anticiper si l’on veut pouvoir faire perdurer ses instruments sur plusieurs décennies.

tete-guitare-erable-ondé

Les pièces sont des Gotoh et Kluson, de très belle qualité classique et la guitare est compatible avec tous les standards existants, vous permettant d’y adjoindre celles que vous connaissez ou préférez si necessaire. Nous avons pris soin d’utiliser des pontets compensés pour plus de justesse tout en respectant les matières d’époque. Pour le jack, j’utilise exclusivement la coupelle chromée traditionnelle adjointe à une griffe sertie dans le bois du corps. Ce système nécessite un outillage spécialisé pour le sertissage de la griffe mais le résultat est clairement plus élégant comparé aux alternatives de remplacement ne nécessitant pas cet outillage.

plaque-manche-chrome-gotoh

Les micros sont de notre fabrication, il sagit des micros Single Barrel classiques pour Telecaster®, fabriqués, assemblés et bobinés à la main dans notre atelier. (voir plus de specifications ici: )

micro-boutique-telecaster-france-nantes

Pour plus d’information sur son prix cette guitare est en vente sur notre site patrice-blanc.com, à la rubrique « disponibles » 

TV Caster Relic with tremolo


Dans les jours ou semaines à venir, les prochains articles de ce blogs se consacreront essentiellement à une nouvelle et entière série de guitares issues récemment de l’atelier. 
Chacune d’entre elle est une pièce unique et sera détaillée depuis sa genèse et en passant par les réflexion et les techniques qui nous ont amenés jusqu’à elle. 
Ces articles sont les doubles des fiches de instruments que l’on retrouve sur mon site http://www.patrice-blanc.com à la rubrique « modèles » puis « disponibles ».
Alors qu’il sortiront du site au fur et à mesure des ventes, ces articles seront archivés pour mémoire en permanence sur ce blog. 
A noter par contre que le site me permet une qualité des photos bien plus poussée que ce blog
et les conditions aidant,  je suis en mesure de proposer des résultats vraiment 
intéressants!

Je commence donc avec cette guitare particulière bien que totalement neuve.

 

tv relic plein

J’ai mis quelques temps à trouver un interêt à ces instruments vieillis artificiellement, d’autant que parmi ceux que j’ai pu observer, peu d’entre eux étaient de vraies réussites. Mais à force de demandes de la part de certains de mes clients, et toujours curieux d’entreprendre de nouvelles explorations guitaristiques, j’ai fini par me prendre au jeu de cet exercice de style. Je n’en ferai pas ma spécialité mais je pense qu’il est intéressant d’avoir cette flèche de plus dans mon carquois, d’autant que je suis régulièrement amené à travailler sur de vrais vieux instruments anciens et de collection et que cet art du maquillage peut contribuer à rendre des restaurations plus crédibles et plus respectueuses de la valeur de ces saintes reliques de l’âge d’or du rock’n’roll. 

Une guitare dans cet état à l’avantage de détacher le musicien du stress potentiel qu’engendre la possession d’une guitare neuve et de la déception engendrée par les premiers chocs inéluctablement infligés à l’instrument lors de la manipulation et du jeu. (Pour être régulièrement sollicité en tant que réparateur par des musiciens qui me demandent d’effectuer des retouches sur leur guitare abimée, je sais que cela est souvent vécu comme une vraie peine). 

Il faut imaginer également qu’un musicien possédant une vraie guitare d’époque, valeur collection va avoir lui même un certain stress à la sortir dans certaines conditions: risques de dégâts irréversibles, de vol, de dégradation et d’usures remettant en cause sa cote collector. Si on va par là, une guitare de collection ne devrait être jamais jouée, elle devrait rester dans une vitrine ou pire un coffre. Sans compter que toutes les guitares anciennes ne sont pas obligatoirement bonnes et souffrent elle même parfois de difficultés à être optimisées dans leurs réglages. 

tv relic ar plein

Ainsi la guitare reliquée artificiellement devient de ce fait une alternative interessante, offrant à la fois la jouabilité et l’expressivité d’une guitare neuve, le look et les sensations d’une guitare ancienne, et pour les plus réussies, le son qui va avec, à la fois précis, clair et réactif, mais possédant  la patine, le moelleux et le soyeux d’une lutherie et de micros naturellement vieillis. 

C’est ainsi que pour ma part, lorsque je m’attaque à un relicage j’adopte une démarche quasi picturale à laquelle viendrait se greffer une dimension sonore indissociable et imbriquée faisant de ce travail une mission déjà bien plus compliquée que le réalisation d’une « simple » guitare neuve. Par « chance »,  le fait d’avoir vu passer durant des années des milliers de vraies vieilles guitares et d’en garder un souvenir presqu’automatique me permet d’en « cartographier » les récurrence et de les reproduire de la façon la plus réaliste possible. Techniquement, je fais appel à un grand nombre de produits, de gestes, d’outils, la plupart inventés, détournés, et testés en condition sur le terrain.

patrice-blanc-tv-relic-detail

Toutes les pièces métalliques jusqu’à la moindre vis sont elles aussi soumises à divers traitements, mais je veille à ce que toutes ces pièces gardent leurs fonctionnalités. J’épargne certaines vis, voire certaines parties de ces vis, afin de leur préserver leurs capacités de réglages et que la guitare reste un instrument de musique parfaitement ajustable et adaptable aux besoins de son propriétaire. 

tv-relic-vibrato-strat

Notre guitare présentée sur cette page inclue toutes ces généralités et ces réflexions, mais elle se paye le luxe de quelques options peu courantes , voire inexistantes sur les modèles d’aujourd’hui.
Si l’on observe son manche en érable américain sur dosse comme il se doit, on constate que celui-ci reçoit une touche en palissandre  de type « veneer », c’est à dire que la touche au lieu de faire ses traditionnels 5 ou 6 mm d’épaisseur est un placage de 2 mm qui vient se coller en force sur le manche qui lui même a été raboté au radius final. Cette finition a été utilisée par Fender entre les années 6O  et jusque fin 70. Elle est quasiment disparue aujourd’hui et c’est bien dommage car le son est franchement intéressant, et il possède le claquant et les notes hautes du tout maple tout en ayant une bonne consistance et un bon développement des médiums et bas médiums. Les repères de touches sont également le type même de ceux que l’on retrouvait à l’époque chez Fender, les « clay dots » qui   sont réalisés en résine micro-poreuse et qui au contact des doigts du musicien prenaient une patine et s’assombrissaient au fil des années, chose que les plastiques utilisés actuellement même s’ils reçoivent la dénomination « clay » sont incapable de reproduire.

tv-relic-board

Les micros pour finir: Pour en avoir démonté bon nombre, on arrive à dater un micro en fonction -entre autre- de la couleur de ses flasques de bobines. J’ai pu retrouver cette matière et je l’utilise pour faire mes propres micros et même si celle ci n’a jamais été utilisée pour faire les flasques supérieures, son rendu à la patine est tellement intéressant que je n’ai pas pu résister à l’envie de l’intégrer à ce modèle. Dans ma gamme de micros boutique pour Telecaster, il y avait le Single Barrel Classic, puis le Old Reserve, il y a maintenant le VSOP (Very Superior Old Production) qui pousse le détail encore plus loin, depuis la patine jusqu’aux traitements finaux.

tv-relic-detail-pots

Le relicage dépasse ici la recherche de l’authenticité et étrangement il la rejoint malgré tout. On sait tous qu’aucune Télécaster n’est sortie de chez Fender avec un vibrato de type Strat, aucune Fender ne possède une couleur Sonic Blue telle que celle-ci qui laissant entrevoir le veinage du corps en swamp ash à la façon des Tele 52 blondes et pourtant tout est là pour nous faire douter de ce que nous voyons.
Ce jeu, cet exercice de style fait partie des recherches que je continue à effectuer sur le relicage mais cette guitare est et restera unique, une reproduction ancienne d’une guitare qui n’a jamais existé!

tvr-gen2

tv-relic-tete

tv-relic-ar-tete

tvcaster-gen

Corps: American Swamp Ash
Manche: American Hard maple
Board: Veneer rosewood
Pickups: Parice Blanc boutique Single Barrel VSOP
Tuners: Gotoh relic + home made over relicage
Tremolo bridge: Gotoh Relic
Bridge cover: Custom relic
All other metal parts: Home relic
Engraved Heastock / Neck Plate

Disponible immédiatement à la vente, modalités sur le site:
http://www.luthier-guitare-patrice-blanc-nantes.fr/modeles/disponibles
et nous contacter à l’atelier au 02-51-84-28-78

Bientôt en exposition à TOURS

Les 7, 8 et 9 juillet,  je sors de l’atelier pour venir présenter plein de pièces uniques toutes conçues et réalisées ces dernières années et pour la plupart jamais exposées.
Ces instruments repésentent tout ce que j’aime en matière de guitare: Solid-bodies, hollow-bodies , dreadnought acoustiques à cordes acier,  ils représentent  mon univers et ma philosophie,  la musique que j’écoute, celle qu’on retrouve dans les films, et même dans les livres!
Mes créations seront exposées au village d’artistes et elles auront pour voisins des Harley, des tatoué(e)s, des pin-up, des hot-rods, du cuir, du chrome,  des fringues et surtout, mais surtout DU ROCK’N’ROLL avec en tête d’affiche cette année: Brian Setzer !
Alors à bientôt? Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pourrez suivre la manifestation en photo sur ma page FaceBook et découvrir ces guitares en simultané! C’est à TOURS, c’est le plus grand évènement français consacré au style Kustom.

LET’S GO!!! 

visuel 4 groupesKS 2017

Gibson ES5 1955: Eclipse d’éclisse.

La belle guitare qui nous arrive cette fois ci est une imposante Gibson ES5  de 1955. Elle est dans son jus et vraiment splendide.

gibson-es5-collection-restauration

Les premieres Gibson ES 5 datent de 1949 et font partie des premières guitares à posséder 3 micros utilisables en multiples combinaisons (7 configurations possible au total).
Jusqu’en 1955 la ES 5 posséde un volume par micro au dessus des ouïes et un potentiomètre de tonalité générale dans le pan coupé arrondi. En 1955, un switch à remplacé la tonalité générale et chaque micro  reçoit un volume ainsi qu’une tonalité, portant à 6 le nombre de potentiomètres sur la table. Il faut dire que les 18 pouces de largeur de caisse laissent amplement la place de loger tout ce petit monde.
A partir de 1955, la Gibson ES5 devint donc ES5 Switchmaster.
Notre guitare est donc une des dernière de la première génération.

Son état général est irréprochable, le vernis à une teinte et une patine magnifique, toutes les pièces sont d’origine, malheureusement, comme cela arrive souvent lorsqu’il y a un accident sur ce type de guitare, le jack a arraché l’éclisse.
Il semblerait que cela ait été fait en deux temps: une première fois, une première réparation a été effectuée, avec fabrication d’une nouvelle éclisse dans un érable au veinage approximatif, et avec une reprise de teinte dégradée à l’aérographe. Le cintrage de l’éclisse n’était pas top, et le réparateur avait utilisé une colle d’os qui avait coulé assez généreusement à l’intérieur de la caisse.

La deuxième fois malheureusement une réparation beaucoup plus radicale a été effectuée et c’est un bloc taillé dans la masse d’un noyer américain qui à servi de bouche trou. Et là…

Cette protubérance assez hideuse pouvait sembler apporter plutôt une bonne sécurité en cas d’arrachage moyen du jack (en général cela arrive lorsque le musicien ou un de ses comparses marche sur le cordon ) mais en cas de violente traction, c’est tout le reste de l’éclisse qui risquait d’y passer, y compris la table ou le fond et les parties d’éclisse  encores d’origines. Quoiqu’il en soit, c’était avant tout vraiment hideux et donc un investissement complètement justifié sur une telle guitare.

gibson-vintage-jazz-arch-top

 

jazz-box-gibson-fixing-collector
La première opération, après une grande période d’observation, consiste à se débarrasser de l’éclisse tout en conservant au maximum la structure sur laquelle viendra s’appuyer la nouvelle greffe. Au passage, on peut observer « l’étau » qui me permet de maintenir les guitares sans aucun serrage et dans quasi-toutes les positions, avec pour seul contact les deux ventouses souples qui maintiennent fermement la guitare plaquée.

broken-side-jazz-box-guitar
Une fois l’éclisse dégagée, je nettoie au mieux les anciennes traces de colle et commence à fixer mes contre-éclisses à l’intérieur des bindings, contre la table et le fond.

fine-repairs-guitars-collectorJe cherche un bon moment dans mon stock pour trouver un érable américain dont les moires, les cernes de croissance, la couleur et le débit sont les plus proches possible des éclisses originales.

hand-repairs-lutherie-franceLa pièce est mise à épaisseur au rabot à main. J’aime bien travailler avec les outils à main: moins de risques pour les doigts, pour les oreilles, pour les bronches, pour les yeux,  travail plus « zen » ; Au final le gain est évident.

restauration-guitares-collection-gibson.jpgLa pièce est cintrée au plus proche et vient s’incruster naturellement dans son emplacement. J’ai oublié de faire la photo, mais à l’intérieur de l’éclisse, au niveau du jack, j’ai plaqué un renfort cintré en contre-plaqué d’érable américain de ma fabrication. C’est solide, souple, et j’espère que cela défendra la nouvelle éclisse de tout autre accident.

patrice-blanc-luthier-nantesUn gabarit léger va plaquer la greffe juste en face des contre-éclisses. Il est maintenu et pressé à l’aide de puissantes sangles à cliquet pendant une nuit.

vernis-cellulo-restauration-guitaresLe lendemain, il ne reste plus qu’à affleurer l’ensemble, faire les ponçages de finitions et commencer à masquer entièrement la guitare.

collection-restauration-guitares-nantes
Viennent ensuite les différentes couches de vernis et leur polissage, le démasquage, la perce et la pose du jack, le remontage des pièces détachées, des cordes et les réglages finaux.